Portance

2 07 2009

 Une plaque profilée ou volante est une plaque dont on a étudié le profil pour qu’elle génère une portance, aussi appelée poussée vélique.

 Sur une plaque profilée, le chemin que le fluide doit parcourir sur l’extrados est plus long que sur l’intrados.

En supposant que la vitesse reste constante, cette différence de longueur aurait pour conséquence une variation du débit entre l’extrados et l’intrados.

 Mais ceci n’étant pas possible, la vitesse du fluide augmente sur l’extrados et diminue parfois sur l’intrados, ce qui crée une dépression sur l’extrados et une surpression sur l’intrados.

 Nous obtenons ainsi une force résultante dirigée vers le haut : c’est la poussée vélique.

  L’écoulement du fluide à basse vitesse ne génère pas beaucoup de portance car le fluide peut rapidement entourer le bord de fuite et ainsi compenser la différence de longueur.

 Si la vitesse du flux est plus importante, le fluide ne pourra plus compenser cette différence de cette manière. Il se crée une portance.

 Derrière une voile ou une aile se crée une couche tourbillonnaire générant une traînée.

 Ce qu’il faut aussi savoir, c’est que la portance est directement proportionnelle à la surface de la plaque profilée.

LA POUSSEE VELIQUE DEPEND :

1)      de l’angle voile / vent : La meilleur force de portance est obtenue avec un angle d’environ 20° pour une voile de type Marconi et de creux moyen.

 

2)      de la surface de la voile : elle est proportionnelle à la surface de la voile. Si la surface est divisée par deux, la poussée vélique est divisé par deux.

 3) de la force du vent :  elle est proportionnelle au carré de la vitesse du vent.

 

4)      de l’allongement de la voile (allongement = 2xhauteur / bordure). Pour une voile Marconi d’allongement de 6, le décrochage se produit pour un angle plus faible de 15°.

 5)      du creux de la voile : Plus le creux est profond, plus la poussée vélique est importante.

D’autre part la position du creux est importante. La force aérodynamique étant plus important au guindant. Un creux situé dans le premier tiers donne une force plus importante et mieux orientée.

 Sa décomposition :

 Poussée Vélique (PV) = Force Propulsive ( // à la route suivie)

+

Force de dérive ( à la route suivie)

 

poussée vélique

Advertisements

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :